Nantes Métropole Athlétisme

>> CLIQUER ICI <<

Les permanences pour le paiement de la cotisation
se dérouleront au stade de la grolle :
de 18h00 à 20h00 pour les catégories
cadet-junior-espoir-senior-master


mardis 20 et 27 et jeudis 22 et 29 août

C'est déjà l'heure des inscriptions ou réinscriptions. Si certaines catégories sont déjà plus ou moins complètes, ce n'est pas le cas pour les jeunes qui voudraient se consacrer à la marche athlétique.

Nous lançons, à la Chapelle la filière Marche Athlétique.

A partir de la saison prochaine (2019-2020), les jeunes athlètes (à partir de benjamins) vont pouvoir débuter la marche athlétique au sein du groupe existant. Le groupe fédère actuellement 11 athlètes de minimes à masters, de niveaux et objectifs très différents. 

Les poussins pourront participer au sein du groupe, dans le respect de la physiologie de ces très jeunes athlètes. 

Le principe général :
  • 1 à 4 entrainements par semaine suivant la catégorie et les objectifs
  • des entrainements collectifs, générateurs d'encouragements et de supports. Chacun son rythme, mais tous ensemble. 
  • un entraineur dédié et formé à cette discipline
  • des épreuves spécifiques dédiées, sur lesquelles le groupe se déplace collectivement.
  • la possibilité de participer à des épreuves nationales, sans avoir besoin de se qualifier (2 par ans)
  • un entrainement diversifié, avec un peu de cross l'hiver, pour développer l'endurance et des passerelles vers les autres disciplines de l'athlétisme.
Les marcheurs et marcheuses athlétiques de l'ACC pourront vous le confirmer, la marche athlétique permet d'exprimer de nombreuses qualités sportives et humaines.
Barbecue du club
Soirée barbecue club en images

Cette soirée s'est parfaitement déroulée dans une ambiance festive 

Tous les ingrédients étaient réunis avec notamment la participation de nombreux adhérents de tous ages , une température clémente, un apéro agrémenté de petits plats et des grillades au top réalisées par notre ami Daniel GUEDAS, avec comme fond sonore de la musique exotique .

Une expérience à renouveler pour l'avenir !    
A l'assaut de Guerledan

Guerlédan : quand un panorama grandiose se mérite

Ça grimpe, c’est casse-gueule, et ça décoiffe ! Que l’on parle du 13km, du 26 km ou du 60km, c’est en gros ce qu’on retiendra de ces superbes trails.

Je ne saurais vous parler du 13km qu’ont couru Annick et Marc, et encore moins du 60km qu’ont furieusement défié Annick (tiens, encore ?!) et Yann, mais je peux vous dire un mot du 26km où le club était massivement représenté par Sophie, Francine, Marie-Agnès, Nathalie, Sabine, Christophe, Jean-Denis, Nicolas et moi-même. Mais pas Annick (en y repensant, c’est bizarre, elle ne devait pas être en forme).

Nous avons attendu le départ sous un ciel espiègle. Tantôt menaçant de pluie, tantôt éclatant d’un soleil dardant, il laissait craindre le pire, pour finalement nous offrir des conditions de course optimales : fraiches et ensoleillés. Un temps breton, en somme.

Le départ est lancé et Sophie file devant. C’est la seule à s’être sérieusement échauffée avant le coup d’envoi, une stratégie qui s’avère payante (cf. son résultat). Encore sur la digestion, nous autres optons sur un démarrage en douceur, misant sur les embouteillages de début de course pour nous échauffer. Et nous nous sommes échauffés (trop) longtemps. Les temps de marche pour faire passer 1200 participants aux endroits étroits ou escarpés sont nombreux tout au long de la course (entre 30 et 40’ en cumulé), avec un record de dix minutes d’attente pour gravir un raidillon rocheux. Avec le vide d’un côté, les rochers glissants de l’autre, la prudence n’est pas exagérée. Nous sommes nombreux à nous en plaindre de ces pauses qui cassent le rythme, mais sans l’avouer, nous sommes bien contents de profiter de ces repos imposés.

Rapidement, le parcours rejoint le lac, et le festival de cartes postales commence. Le lac, sublime dans une trouée de verdure. Le lac au ras de l’eau, ses reflets scintillants. Le lac vu d’en haut des crêtes, majestueux sur son trône vallonné. Le lac est omniprésent. Nous suivons ses circonvolutions, souvent déboussolés, toujours émerveillés.

Dommage qu’il faille sans cesse regarder ses pieds. Car le terrain est très technique. Il ne pardonne rien. Racines, cailloux, terre grasse, le danger vient du sol. Les rêveurs qui s’abandonnent à la contemplation du paysage en sont pour leurs frais : les chutes sont nombreuses. Les chutes… et les crampes. Je ne me souviens pas avoir vu autant de coureurs arrêtés en bord de chemin pour s’étirer un muscle raide. La cause ? Ces redoutables montées escarpées qui truffent le parcours. De véritables coupe-jarrets. C’est à cela qu’on mesure la qualité de notre entraînement, pas en d’entre nous n’a succombé au supplice de la crampe. Merci les coachs !

Soudain une rumeur se répand dans les rangs : bientôt la dernière épreuve, la pente la plus raide, la plus terrible. Pas de panique pour l’ACC. Nous possédons un atout que les autres n’ont pas : nos supporters sont là, à cet endroit précis où peut-être sans eux nous aurions failli : Patricia, Annick, Florence, Marc et Emile qui couvre l’événement avec l’œil du photographe. Et leurs encouragements sont précieux. Ils nous aident à franchir le col. La dernière descente réserve quelques pièges. Les racines sont sournoises, mais plus rien ne peut nous empêcher de conclure. Déjà nous entendons la musique de l’arrivée. Et c’est dans ce cadre magnifique que nous offre l’abbaye de Bon repos, nous franchissons la ligne, un sourire satisfait sur les lèvres.

La fin, elle se passe sous une toile de tente, autour d’un repas bien mérité où chacun partage ses émotions. Et pour certains, la bière bien fraîche fantasmée tout au long de l’épreuve devient réalité (n’est-ce pas Nicolas ?)

Pierre-Olivier
Voir les résultats et toutes les photos : ici

Dimanche 26 mai direction Gien pour les championats inter régionaux de 10 et 20km.

1 ahlète au départ, Valentin CHABLAT

Sur un parcours entièrement sur route, une boucle de 1km, à parcourir donc 10 fois pour Valentin. Avec un faux plat montant et un autre descendant, et quelques dos d'ânes un peu casse pattes.

Un peu de moins de 50' plus tard Valentin, franchit la ligne d'arrivée à 25" des minimas B qualificatifs au championnat de France juniors. Il est 3e au scratch toutes catégories et vice champion interrégional du 10km marche.

Hors championnat, Amélie CHABLAT prend la 2e place du 3km minimes filles. Avec un nouveau record personnel à la clé. Record amélioré de 17".
Nos 5 marcheurs étaient une fois encore présents dans les équipes du NMA. Marie GUINARD, Laura LIJEOUR, Baptiste GUINARD et Valentin CHABLAT, à Angoulême avec l'équipe 1. Marion BASTIT était à Nantes, avec l'équipe 2.

L'objectif assigné aux 4 premiers nommés étaient d'amener un peu plus de points qu'au 1er tour. Mission remplie. Chacun a élevé son niveau. 

Cela a donné RP pour Marie, avec en prime le record Master du NMA. RP en extérieur aussi pour Laura. Les garçons, ce sont approchés de leur record. De bon aufure pour la suite de la saison. Pour Laura, Baptiste et Valentin, l'objectif reste la qualification au championnat de France estival.

De son côté, Marion a pris une option risquée, partir vite et tenter de tenir. Le 1er 1000m a été avalé à belle allure. La suite a été plus compliquée. Elle ne bat pas son record, mais n'explose pas non plus. 

Bravo les marcheurs et marcheuses. La saison d'été ne fait que commencer.
Deux rendez-vous importants pour les marcheurs Chapelains. Le 1er tour des interclubs le 5 mai et les championnats départementaux de triathlon pour les benjamins / minimes le 12 mai.

Lors de ce 1er tour d'interclubs, 5 marcheurs et marcheuses du club étaient sélectionnés : Laura LIJEOUR, Marie GUINARD, Baptiste GUINARD et Valentin CHABLAT en équipe 1, et Marion BASTIT en équipe 2. Dans chaque cas, 16 athlètes au départ.

Tir groupé de nos 2 binômes en équipe 1. Valentin et Baptiste terminent respectivement 5e (734 points) et 6e (639 points). Laura et Marie prenent les 6e (688 points) et 7e places (638 points). Avec un record personnel à la clé pour Marie, amélioré de quelques secondes.

De son côté, en équipe 2, Marion termine 8e et améliore, elle aussi son record personnel de quelques secondes. 

La suite au prochain épisode, lors du 2e tour des interclubs.

le 12/05, avaient donc lieu les championnats départementaux de triathlon, pour les catégories benjamins et minimes. 

2 marcheuses minimes de l'ACC engagées sur 3 épreuves, dont le 3000m marche ; Rachel BOUQUIN et Amélie CHABLAT. Une épreuve compliquée, plus d'1 heure de retard et les premières chaleurs. Des conditions peu propices à des records. mais l'enjeu n'était pas là.

Rachel emporte la victoire. Sa performance lui rapporte 43 points, soit la meilleure performance des athlètes du club. Amélie prend la 3e place. 

Mercredi dernier avait lieu le 20e meeting d’athlétisme de la Ville. Ayant eu lieu en milieu de semaine pour la première fois, trois jours après les interclubs et sous une météo capricieuse, l’affluence n’a pas été au rendez-vous. Mais, au-delà des performances, c’était aussi la dernière pour l’un de ses instigateurs et responsable, Jean-Michel Civel, qui après trente-cinq ans à œuvrer pour l’athlétisme chapelain, comme juge, entraîneur et directeur du meeting, a décidé de raccrocher les chaussures à pointes.
À cette occasion, le maire, Fabrice Roussel, était accompagné de son prédécesseur, Gérard Potiron, qui était sous mandat lors de la création de la piste du Buisson-de-la-Grolle il y a vingt ans, coïncidant avec la première édition du meeting.
Le maire a ainsi salué « un transmetteur de passion et d’engagement, et je ne doute pas que tu transmettras encore aux jeunes par d’autres biais ». Jean-Michel Civel était aussi entraîneur des jeunes de l’Eveil athlétisme, pendant dix ans. « Certains sont toujours au club, et ce, grâce à toi », a également précisé Pierre-Franck Mouzon, l’actuel président de l’ACC.

Source : Ouest-France

Dimanche 05 mai, par un temps ensoleillé mais froid, nous nous sommes rendu à Bouguenais faire une sortie de reconnaissance sur le trail à la Roche Ballue.

Guidé par le club d’HERBAUGES en la personne de Philippe Dantec et d’une partie de son groupe d’athlète, nous avons profité de ce site très agréable et permis à celles et ceux de l’ACC qui allaient participer à ce trail le dimanche 12 mai de découvrir une partie du parcours.

 

Nous organiserons une sortie commune à La Chapelle Sur Erdre dans quelques temps.

Ce dimanche 28 avril, marcheurs et marcheuses de l'ACC ont pris part à la finale du challenge Mario Gatti.

Valentin, était engagé sur le 10km. Résultat en demie teinte. Il remporte l'épreuve avec plus de 2'30" d'avance sur son 1er dauphin, mais reste assez loin de ce qu'il sait faire. Manque de carburant dans le moteur. Il réalise tout de même la performance plancher qualificative au championnat de France juniors.

Un peu plus tard, nous avions Laura, engagée sur le 5km et le tandem Marie et Marion, alignées sur le 3km. Départ commun pour les 2 épreuves. Laura prend la 2e place, assez loin de ce qu'elle réalise habituellement. La faute à un début de course mené tambour battant, 26" d'avance sur son RP après 1400m. Copie à revoir. Sur le 3000m, 11e et 12e place pour Marie et Marion. Avec un RP pour Marion.

Enfin la petite dernière, Amélie, participait au 3km minimes. Amélie est en pleine phase de progression. 7e place finale et nouveau RP pour elle, avec un gain de temps de 13" (34 points à la table de cotation minimes filles).

Maintenant, en route pour le 1er tour des interclubs. Baptiste, Valentin, Laura et Marie seront en équipe 1 à Cholet. Marion rejoint l'équipe 2 à Carquefou.